Image : le dentistes'enrichissait en mutilant ses patients

Le dentiste marseillais s’enrichissait en mutilant ses patients ! Au Moyen-âge, sur les marchés publics, les arracheurs de dents s’employaient à rassurer les malades en leur précisant que leur intervention ne ferait pas mal. Mais, sitôt assis sur le siège, face au public, les musiciens jouaient fort pour couvrir leurs cris insoutenables. Certains se vantaient d’avoir procédé à des centaines d’arrachages en une heure. Mais, cela, c’était aux temps féodaux. En 2022, il ne viendrait pas à l’idée d’un professionnel de la dentition de mutiler ses patients sous un quelconque motif. Et pourtant, ce qui vient de se passer à Marseille relève de l’incroyable…

Marseille Opinion vous dit la vérité !

Ils l’appellent  » le boucher « 

C’est à peine croyable ce qui s’est passé dans un cabinet dentaire de Marseille ! Sous l’impulsion d’un certain Lionel Guedj, des centaines de patients se sont retrouvés affreusement mutilés. Incompétence ? Non, volontairement, celui que les plaignants désignent aujourd’hui le boucher s’est livré aux plus odieux des carnages dans les bouches de ceux qui lui faisaient confiance.

infopremiere.fr le-pen-zemmour-et-si-tout-netait-que-strategie-pour-un-rassemblement

Il dévitalisait les dents saines

Maintenant, l’assurance maladie reproche au dentiste et à son père, complice, un enrichissement honteux sur son compte et celui de mutuelles. En effet, ces derniers réalisaient un maximum de prothèses dentaires pour des patients qui n’en avaient pas besoin. Les interventions comprenaient les dévitalisations de dents saines. A la chaîne, le dentiste opérait au mépris des règles sanitaires.

abcès, kystes, douleurs insoutenables…

Ce sont les experts qui appuient les faits rapportés par des centaines de malades, dont certains sont mutilés à vie. De multiples complications y compris chez des adolescents restent aujourd’hui bien présentes. Elles se présentent sous la forme d’abcès, de kystes, souvent de douleurs insoutenables. Mais le scandale va plus loin encore avec des dents qui tombent et une mauvaise haleine permanente…

marseilleopinion.fr trois-jeunes-marseillais-nous-parlent-de-politique

Mutilés à vie

Avec la vente de plusieurs milliers de prothèses dentaires dont certaines ne s’imposaient pas, le Dr Guedj s’est enrichit oubliant qu’il mutilait à vie des innocents. C’est pourquoi le Tribunal, sévère devant de tels faits, l’a condamné à dix ans de prison ferme. Cinq ans dont un avec sursis pour son père, complice. Les deux hommes devront verser aussi de lourdes amendes respectivement de trois cent cinquante mille et et cent cinquante mille Euros. Et ce à la demande du Ministère public.

« On leur souhaite un bon séjour en prison ! » nous a confié une victime de Lionel Guedj.

infopremiere.fr madame-claude-se-donne-encore-en-spectacle-mythe-et-realites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *