Image : visuel du jour

Les marins pompiers expérimentent à Marseille un dirigeable pour prévenir les feux de forêts… A partir du 12 juillet, ce nouveau dispositif de surveillance des feux de forêts va être testé dans le ciel de Marseille. Une expérience qui à de l’avenir, notamment dans cette région…

Au stade expérimental

La société A-NSE de La Ciotat est à l’honneur ! Cette entreprise spécialisée dans la fabrication des systèmes aéroportés de surveillance (aérostats) vient de développer une conception originale. Or, il s’agit un ballon dirigeable capable de prévenir les feux de forêts. Toutefois, ce ballon est encore au stade expérimental. Par ailleurs, la ville de Marseille, utilise ce dirigeable gonflé à l’hélium susceptible de détecter un départ de feu de forêts.

A lire aussi :infopremiere.fr banalisation-de-la-violence-juvenile-les-questions-qui-derangent

Intervenir rapidement

En effet, ce ballon est conçu pour géolocaliser dans un rayon de dix km grâce ses capteurs infrarouges. Patrick Augier, contre-amiral et commandant du bataillon nous explique : « C’est une technologie utilisée pour surveiller les bases militaires en Afrique et qui est ici adaptée aux feux de forêts, c’est unique en France ». Ainsi, grâce à cet appareil, les marins-pompiers marseillais devraient recevoir les informations nécessaires pour intervenir le plus rapidement possible. Certains apprécient déjà cette initiative espérant, que dans les années à venir, leurs interventions soient plus lointaines et surtout mieux adaptées pour répondre à ce grave problème.

Adapter les moyens matériels et humains

Avec dix jours d’autonomie de vol, le ballon devrait favoriser l’appréciation de la situation. Ceci afin d’adapter à la fois moyens humains et matériels. Avec une autonomie de vol de dix jours, il peut résister à des vents de 80 km/h. Remarquons que ce ballon déploie des capacités supérieures à celles des drones. Ce test va durer jusqu’au 26 juillet prochain. Entre temps, malheureusement, comme chaque année, les occasions ne devraient pas manquer pour remarquer sa pertinence. En outre, le niveau de sécheresse est similaire à celui d’un mois d’août. Enfin, une expérimentation qui devrait porter ses fruits et dont le bénéfice risque de se constater rapidement..

marseilleopinion.fr la-mediterranee-devenue-poubelle-polluante

infopremiere.fr quest-ce-qui-attend-nicolas-sarkozy-en-2022

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *